Doctolib
Prendre rendez-vous en ligneCliquez ici
HTML content

Informations Coronavirus Covid-19


Pour tout examen, vous êtes prié(e) de vous présenter, dans la mesure du possible, seul(e) à votre rendez-vous, et avec un masque ou à défaut une écharpe vous couvrant le nez et la bouche.

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus, nous avons décidé de vous laisser repartir sans commenter vos résultats. Vous pourrez les récupérer via une adresse internet qui vous sera propre et spécifique.

En cas de fièvre, toux, difficultés respiratoires et si vous craignez d'être porteur du coronavirus Covid-19, rester chez vous et contacter votre médecin traitant.

Pour toute information concernant le Covid-19, composez le 0 800 130 000 (appel gratuit depuis un poste fixe) ou connectez-vous à www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

Continuez d'adoptez les gestes barrières (lavages soigneux et répétés des mains, utilisation de mouchoirs à usage unique, distance entre personnes d'au moins 1 mètre, pas d'embrassade ni de serrage de mains, etc…).

En fonction de l'évolution de la situation, nous vous communiquerons d'éventuels changements.

Loading color scheme

HYSTEROGRAPHIE

QU’EST CE QUE L’HYSTEROGRAPHIE ET L’HYSTEROSALPINGOGRAPHIE ?

Il s’agit d’un examen d’imagerie médicale qui utilise les rayons X avec opacification par du produit de contraste de la cavité utérine et des trompes.

QUELLES SONT LES INDICATIONS ?

Cet examen permet à votre médecin d’avancer dans sa démarche diagnostique quand l’examen clinique ne suffit pas. Elle peut être complémentaire des autres modalités d’imagerie.

Les indications sont :

  • Recherche de malformation,
  • Bilan d’infertilité,
  • Contrôle d’un geste opératoire notamment après ligature tubaire.

QUELLES SONT LES CONTRE INDICATIONS ?

L’examen est contre indiqué :

  • chez la femme enceinte,
  • En cas d’infection génitale récente,
  • En cas d’allergie au produit de contraste.

COMMENT SE DÉROULE L’EXAMEN ?

L’examen doit être réalisé en première partie de cycle.

Le jour J, il est important d’apporter votre dossier d’imagerie antérieur pour permettre les comparaisons et également vos documents administratifs ( carte vitale et carte de mutuelle) ,les prises de sang qui auront été potentiellement prescrites au préalable, votre questionnaire médical, votre fiche de consentement.
La vessie doit être vide.

Dans un premier temps :
Vous êtes pris en charge par le manipulateur en radiologie qui vous amène jusqu’au vestiaire attenant à la salle d’examen, on vous indiquera les vêtements à ôter.

Puis vous accèderez à la salle de radiographie, on vous installera sur la table de radiologie.
C’est le médecin radiologue qui effectue l’examen.
Il est mis en place un spéculum lubrifié, avec examen du col. Puis il est introduit dans la cavité utérine une sonde à ballonnet ou un dispositif de type « tulipe ».
Puis plusieurs clichés sont effectués avant puis après injection de produit de contraste, afin de visualiser la progression.

Votre coopération est essentielle, elle contribuera à la rapidité de l’acquisition et à la qualité des images.

Cet examen dure une vingtaine de minutes.

Une fois l’acquisition terminée ,vous vous rhabillez et on vous fera patienter en salle d’attente.
On vous conseille d’apporter une protection du fait d’écoulements possibles après le geste.
Puis le médecin vous fait part du compte rendu qu’il a effectué.
Vous repartez ensuite avec le compte rendu écrit et les images.

QUELS SONT LES RISQUES ?

Les plus courants :

  • des douleurs pelviennes lors du geste mais aussi au décours. Elles pourront céder avec des antalgiques usuels et des antispasmodiques,
  • des saignements les jours qui suivent l’examen.

De façon plus rare :

  • une allergie au produit de contraste,
  • Malaise vagal,
  • Infection génitale.