Doctolib
Prendre rendez-vous en ligneCliquez ici
HTML content

Informations Coronavirus Covid-19


Pour tout examen, vous êtes prié(e) de vous présenter, dans la mesure du possible, seul(e) à votre rendez-vous, et avec un masque ou à défaut une écharpe vous couvrant le nez et la bouche.

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus, nous avons décidé de vous laisser repartir sans commenter vos résultats. Vous pourrez les récupérer via une adresse internet qui vous sera propre et spécifique.

En cas de fièvre, toux, difficultés respiratoires et si vous craignez d'être porteur du coronavirus Covid-19, rester chez vous et contacter votre médecin traitant.

Pour toute information concernant le Covid-19, composez le 0 800 130 000 (appel gratuit depuis un poste fixe) ou connectez-vous à www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

Continuez d'adoptez les gestes barrières (lavages soigneux et répétés des mains, utilisation de mouchoirs à usage unique, distance entre personnes d'au moins 1 mètre, pas d'embrassade ni de serrage de mains, etc…).

En fonction de l'évolution de la situation, nous vous communiquerons d'éventuels changements.

Loading color scheme

COLOSCOPIE VIRTUELLE

QU'EST CE QUE LA COLOSCOPIE VIRTUELLE ?

La coloscopie virtuelle est un examen radiologique à l’aide d’un scanner de dernière génération permettant l'étude du côlon aussi bien que des autres organes abdominaux-pelviens. Les images du scanner seront analysées par des logiciels spécialement dédiés à la coloscopie virtuelle et permettront de voir l’intérieur du tube digestif colique reconstruit en images 3D et 2D. De cette manière des éventuels polypes, tumeurs ou diverticules pourront être diagnostiqués d’une manière non-invasive.

QUELLE SONT LES INDICATIONS ?

1 - Il s’agit d’une alternative à la coloscopie lorsqu’elle est contre indiquée chez certains patients
2 - Elle peut être effectuée quand une coloscopie précédemment réalisée a été incomplète.

COMMENT SE DEROULE LE GESTE ?

Afin de réaliser de manière optimale cet examen, un protocole de préparation doit être méticuleusement suivi.
La préparation colique se compose de quatre parties :

  • un régime alimentaire à suivre, deux jours avant votre examen, permettant d’obtenir un effet de satiété satisfaisant tout en limitant le plus possible les fibres et les résidus de selles dans le côlon qui pourraient gêner la détection des polypes lors de l’examen.
  • la prise des produits de contraste après chaque repas pris la veille de votre examen. Ces produits vont se mélanger aux éventuelles selles résiduelles afin de les « colorer » et de les distinguer d’éventuels polypes.
  • l’absorption de boissons de votre choix en grande quantité qui servira à vous hydrater et à laver le côlon.
  • la prise des laxatifs la veille au soir de l’examen qui permettra de vider le côlon des résidus de selles et de chasser l’excédent de liquides.

Cette préparation du côlon ne vous empêchera pas de continuer à avoir votre activité journalière habituelle. Cependant, il serait prudent d’être à proximité des toilettes à partir de 18 heures la veille de l'examen après la prise des laxatifs prescrits (évitez toute sortie la veille au soir de l’examen).

Voilà le déroulement précis du protocole de préparation :

L'avant veille de l’examen (48h avant l'examen). Début du régime sans résidus.
Petit déjeuner, Déjeuner & diner : Mangez la quantité que vous voulez en utilisant uniquement les aliments autorisés dans la liste que l’on vous aura fourni.

La veille de l’examen. Début de la préparation et poursuite du régime sans résidus
Petit déjeuner : biscotte, beurre, gelée de fruit + café ou thé léger + 160 ml de MICROPAQUE
10 heures : Boire au moins 250 ml de liquide*
12h Déjeuner : Portion de viande OU de poisson OU 2 œufs, féculents, produit laitier + 160 ml de MICROPAQUE
13 heures : Boire au moins 250 ml de liquide*
14 heures : Boire au moins 250 ml de liquide*
15 heures : Boire au moins 250 ml de liquide*
16 heures : Boire au moins 250 ml de liquide*
17 heures : Boire au moins 250 ml de liquide*
18 heures : Boire le PICOPREP **dans 150ml d’eau froide
19h Dîner : Bouillon sans légumes + 160 ml de MICROPAQUE
21 heures : Prendre 4 comprimés de BISACODYL

Le jour de l’examen
Petit déjeuner : Café ou thé, Petit déjeuner avec aliments autorisés, Boire 50 ml de GASTROGRAFINE ou de TELEBRIX GASTRO après petit déjeuner
Déjeuner : Pas de déjeuner

Liquide* = Toutes les boissons figurants dans la liste annexe.
PICOPREP** = 1 sachet à diluer dans 150ml d’eau froide, remuez pendant 2-3 minutes, puis boire la solution .Si lors la dissolution, la solution devient chaude, attendre qu’elle refroidisse suffisamment avant de la boire.

Pendant la préparation pour votre coloscopie virtuelle, vous pouvez boire plus en quantité mais pas moins !

A votre arrivée dans le service :
Il sera important d'amener votre dossier administratif ( carte de sécurité sociale, de mutuelle, les prescriptions) ainsi que votre dossier d’imagerie, les éventuelles prises de sang qui auront été prescrites au préalable, et les produits qui vous auront été precrits.

Dès que vous serez appelé dans la cabine de préparation, un pyjama jetable vous sera donné afin de garantir votre intimité et confort pendant toute la durée de votre examen. On vous demandera aussi de passer une dernière fois aux toilettes. Celles-ci se trouvent juste à côté de votre cabine.

Dans la salle d’examen, vous serez confortablement installé sur le lit du scanner. Un antispasmodique vous sera administré par voie intraveineuse, utilisant une toute petite aiguille pédiatrique, afin d’alléger les éventuels effets de désagrément de l’examen.

Une canule rectale en plastique flexible du diamètre d’un thermomètre sera introduite dans le rectum afin d’insuffler du CO2 qui va distendre le côlon. La durée d’examen n’excédera pas 15 minutes. Cette distension peut provoquer une gêne transitoire de courte durée qui disparaîtra aussitôt que l’examen sera terminé.
L’examen est réalisé en position latérale droite puis gauche, sur le lit du scanner qui glissera doucement dans un anneau.

Votre coopération est importante mais pas difficile : on vous demandera simplement de rester immobile et d’arrêter de respirer pendant les quelques secondes d’acquisition des images du scanner. Sauf exception décidée par le médecin radiologue qui surveillera l’examen, celui-ci ne nécessite pas d’injection de produit de contraste iodé par voie intraveineuse.

L’examen est faiblement irradiant, la dose délivrée est trois fois inférieure à un scanner abdominal classique.
A l’issue de cet examen, si le résultat est normal, le prochain contrôle devrait être effectué dans 5 ans. S’il existe un ou plusieurs polypes, une endoscopie optique classique peut s’avérer nécessaire.

Pour votre confort, pensez à amener une collation pour vous alimenter après l’examen et éviter une hypoglycémie.

QUELS SONT LES RISQUES ?

Il s’agit d’un geste relativement sûr. Cependant, vous pouvez ressentir des ballonnements au décours du geste, le temps d’évacuer le CO2 précédemment insufflé.